Les 7 parcours capitaux
Evénement marché Paul Bert & Serpette

Du 7 au 24 septembre 2012, Serpette et Paul Bert, les deux marchés « Star» des Puces de Saint Ouen, le plus grand marché d’antiquités au monde proposent un nouveau regard et des sources d’inspirations inédites à leurs visiteurs avec sept parcours imaginés par « 7 + 1» personnalités. Issus de la culture, des arts et du design, ces amateurs collectionneurs éclairés sont tous férus des Puces et passionnés de « chine ».

De la Design Week aux Puces de Saint Ouen

Cette manifestation s’inscrit dans la dynamique de la Paris Design Week, de la Biennale des Antiquaires et des Journées du Patrimoine, mais aussi coïncide avec l’ouverture du restaurant « Ma Cocotte » réalisé par le designer Philippe Starck et situé aux portes du marché Serpette. Chaque objet sera identifié dans les stands par un cartel spécifique.

Ainsi les quelques 150 objets repérés formeront les « 7 Parcours Capitaux ».
Quand a la sélection de Philippe Starck, elle sera présentée à part, sous forme d’exposition, dansla “Salle à Manger” de son nouveau restaurant.

Un plongeon vintage au « 7 parcours Capitaux »

Parmi les 400 stands (250 pour Paul Bert, 150 pour Serpette), chaque personnalité a composé sa sélection d’une vingtaine d’objets ou pièces de mobilier, de tous les styles, de toutes les époques, des arts premiers au design du XXe siècle :

-> Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la culture, président du domaine national de Versailles de 2007 à 2011.
-> Vanessa Bruno, styliste, éditeur de mode.
-> StéphaneChapelle, fleuriste – scénographe.
-> Pierre Gagnaire, chef 3 étoiles.
-> Bruno Racine, écrivain, président de la Bibliothèque nationale de France.
-> Roxane Rodríguez, architecte d’intérieur – décoratrice.
-> Philippe Starck, designer.
-> Yuksek, compositeur – producteur.

Depuis 1885, chaque fin de semaine aux portes de Paris, sur la commune de Saint-Ouen, un territoire s’anime, celui des Puces. Le plus grand marché d’antiquités au monde : immuable.

Géographiquement limitrophes, les marchés Paul Bert et Serpette partagent le même dynamisme. Ils forment les deux entités phares des Puces, recevant chaque année la visite de quelque 500 000 collectionneurs, chineurs, néophytes… du monde entier !

Depuis quelques décennies, les marchés Paul Bert et Serpette se sont imposés comme des lieux d’avant garde, prompts à redécouvrir des styles, reconnaître des oeuvres ou créateurs méconnus. Chaque week-end, 1000 à 2000 meubles, tableaux, bijoux et objets divers transitent par ces marchés. Grâce au flair, à l’audace de leurs antiquaires, les marchés Paul Bert et Serpette sont ainsi devenus des labels. Ils ont en quelque sorte créé et imposé leur propre style.

Le « style Paul Bert » : honneur au métissage des styles et des époques. Le charme intemporel du XIXe siècle y côtoie notamment un design du XXème siècle des plus polyglottes. Happening incessant entretenu par l’énergie de très jeunes marchands, sous la barre des 30 ans !

Le « style Serpette » : marchandise consacrée pour esthètes avertis et décorateurs accomplis. Modernité et glamour à l’unisson, c’est un peu « The place to be »… à la rencontre de marchands dont l’érudition fait souvent office de pedigree !

 

A noter :

Les marchés Paul Bert et Serpette
110 rue des Rosiers
93400 Saint Ouen
Tel : 01 40 11 54 14
www.paulbert-serpette.com
www.marcheserpette.com

Sources et crédits photos : Agence 14Septembre/MLA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*