Art Floral à Boston

[rb_dropcap style= »square »]E[/rb_dropcap]n ce début juillet, j’ai eu l’honneur d’être invitée au grandiose événement annuel Américain de la création florale, cette année celui-ci se déroulait à Boston. Ce symposium, organisé par la fédération Américaine du monde végétal: AIFD, regroupe plus d’une vingtaine de pays qui viennent présenter leurs techniques ainsi que leurs inspirations selon la thématique que chaque artiste choisit.

Première Française à participer à cette manifestation

J’ai choisi de m’inspirer des couleurs du sud de la France, de la tauromachie (même si ce n’est pas très apprécié en ce moment, c’est l’activité culturelle de la ville de Nîmes où nous sommes installés), des champs de lavande et de tournesol.

Pendant cette démonstration, j’ai pu présenter une quinzaine de créations et mettre en avant des nouvelles techniques dont l’utilisation de la laine et de la feutrine qui sont des matériaux que nous utilisons depuis peu dans l’art floral français.
J’ai également voulu sensibiliser mon public de professionnel au recyclage en utilisant des matériaux issus d’emballage (carton, papier…) vous découvrirez au travers de ce petit reportage une sculpture floral dont la structure est réalisée en papier d’emballage.

Une compression végétale, totem

(image 01) Le trio de « totems » réalisé à partir de la récupération de papier épais d’emballage. J’ai été très sensible à la texture qu’offrait cette matière. N’ayant pu disposer des contenants que j’avais au préalablement choisi, j’ai dû interpréter. J’aime me retrouver face à certains défis, instabilité et stress d’une démonstration, je trouve que ce sont des conditions très positives pour la création. Il faut vite faire et surtout être innovant tout en étant réfléchi… Cela me convient!

Une composition de forme

(image 02) Jeu de masse pour un résultat élégant, inspirée par les formes d’architecture de «l’Art nouveau », j’ai interprété ce mouvement pour réaliser ces compositions de forme composées de Tournesols, Amaranthes, Typha, bois et laine. J’ai découpé ma forme dans du carton épais et utilisé du scotch double face pour y coller le Still grass et le ruban mousseu de laine.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. DEFOSSEZ dit :

    chère emilia, je suis stupéfaite et admirative du parcours que vous avez pu réaliser, des compositions magnifiques je dirai plus
    de l’art, de la recherche. Depuis des années j’ai toujours eu envie
    de travailler la fleur et vous m’avez conforté dans cette optique.
    c’est par hazard que j’ai découvert votre parcours car je ne
    vous voyais plus dans le coin de l’aisne ni du nord mais j’ai compris qu’il y avait dernier un parcours magnifique. J’aurai voulu acheter et feuilleter vos magazines mais je ne suis pas
    professionnelle, je vais modestement essayer de passer mon cap fleuriste puis-je éventuellement trouver vos publications en commande chez un libraire ? une ancienne cliente du chaunois.
    Bonne continuation et félicitations pour cet art !

    • Emilia Oliverio dit :

      Bonjour Madame Defossez 🙂 c’est toujours un grand et agréable plaisir de croiser à nouveau des personnes comme vous. En effet, un parcours atypique pour moi, mais toujours avec le même fil conducteur : ma passion pour l’univers végétal et la déco. Je vois que vous êtes intéressée par mes revues qui sont également à la disposition du néophyte et du passionné. Vous les trouverez sur mon site http://www.editionsnacre.com
      nous publions un e-magazine « floral et tendances » qui est très intéressant et plus facile d’accès au niveau des techniques florales avec de nombreuses idées de compositions florales. J’espère que vous y trouverez votre bonheur. N’hésitez pas si vous avez des questions je me ferai un plaisir d’y répondre.
      Merci encore! Bien à vous Emilia

  2. DUTRUT Marie-Claude dit :

    Bonjour Madame,
    je viens de découvrir avec énormément de plaisir,votre blog ainsi que votre site; je voulais vous dire combien je suis époustouflée par votre créativité, démarche que j’adore dans l’art floral notamment tout en restant attachée aux petites compositions plus traditionnelles.
    Toutes mes félicitations et au plaisir de vous lire encore et encore.
    Une passionnée d’art floral dans un petit coin de la Martinique
    Marie-Claude Dutrut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*