Découvrez mes sculptures florales flottantes

De l’audace à l’innovation

Ces tests que je réalise au travers de mes créations sont importants pour l’évolution de l’art floral, ils me permettent de développer de nouvelles techniques qui seront adaptées aux compositions florales vendues en magasin. Dans cette démarche, je suis également soucieuse du résultat visuel qui est la mémoire de ces installations éphémères (photos: John Walzl). L’équilibre optique est donc très important, cela permet de rendre l’ensemble agréable sans pour cela avoir besoin de comprendre la démarche artistique.

Mon désir est de rendre accessible à tous mes compositions florales sans qu’elles soient pour autant commerciales. La surprise est souvent au rendez-vous pour un amusement personnel.

Sculpture flottante 

Pour cette installation j’ai créé les supports qui ressemblent à de la dentelle collés avec de la colle spéciale végétaux, ces derniers ont tenu une semaine suspendus dans une pièce fraîche. Pour la partie inspiration, elle m’est venue cet été en plongeant les yeux dans l’eau d’un port où j’ai été surprise et émerveillée à la fois par la vue d’une nuée de méduses qui flottaient en surface. Leur danse était envoûtante et effrayante à la fois…J’ai gardé cette image en mémoire, de temps en temps je dessinais sur mon carnet des groupes de demi cercles. Aujourd’hui voilà comment j’ai exploité cette représentation.

Germination 

C’est une autre installation que j’ai réalisée dernièrement avec l’aide de ma fille Sophie, Designer d’Espace et mon ami photographe John Walzl , qui se prêtent facilement au jeu. J’ai laissé pendant plusieurs jours, différentes graines de soja, haricots, pois, lentilles.. germer dans des filets très fins que nous avions suspendus en plein air et arrosés régulièrement. Comme des gouttes d’eau qui tombent, cette suspension apportait une certaine fraîcheur.

Envolée 


C’est sous le soleil de la terre des ocres de Roussillon dans le Lubéron que j’ai installé cette « envolée » composée de feuilles de Stachys lanata pour la forme ondulée et d’une boule de Célosie « crête de coq » . Le contraste de la couleur du ciel et celle du sable est authentique. Pour le résultat final…Un petit coup de baguette magique afin de faire disparaître la tige de métal disposée sous la création et enfoncée dans le sable pour la tenue. La tige de soutien part de sous la boule de Célosie et transperce la forme. Même avec la technique apparente nous avions créé un attroupement surpris et émerveillé de voir cette forme prendre son envol dans ce ciel d’un bleu irréel.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 6 mai 2014

    […] Brésilien s’est approprié l’espace du Palais de Tokyo pour installer son incroyable sculpture nommée « Baitogogo ». 1- »baitogogo » Henrique […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*