LA FETE DES SECRETAIRES

Tous les ans, en novembre on fête le Beaujolais nouveau et en avril c’est la fête des secrétaires. Quel rapport me direz-vous ? Tout simplement le 3e jeudi du mois concerné, histoire de rigoler un peu !

roses, Callas, Celosie et germinis

création classique aux tons chaleureux

Mais en quoi consiste au juste cette fête des secrétaires ?

Secrétaire ou assistant(e) est le deuxième métier, encore très majoritairement féminin, le plus exercé en France.
Prenez donc cette personne qui est sollicitée à peu près toute la journée soit par son patron soit par ses collègues. Cette personne à qui l’on demande toute l’année d’être dévouée, réactive, polyvalente, discrète, conciliante, et surtout opérationnelle.
Celle-là même, qui se doit prévenante et adaptable pour son entourage…

création classique colorée de germinis et calla

création classique colorée

Le troisième jeudi d’avril est SA fête

et c’est à vous, ses collègues, ses patrons de lui témoigner de votre reconnaissance. Un joli bouquet de fleurs accompagné d’un petit mot de remerciements pour toute son implication et sa disponibilité lui fera plaisir.

création classique avec Dianthus et germinis

création classique avec Dianthus et germinis

Voici quelques idées de compositions.

Il est évident que les couleurs sont de rigueur, des couleurs plutôt vives, avec un mélange de fleurs harmonieux.
Vous pouvez donc marier les orchidées « cymbidium », germinis, les Zantedeshia (petits arum) les roses, les Dianthus et tout ce dont vous aimer pour une création de petite taille, qui sera adaptée à la taille du bureau.
Je vous conseille d’opter pour une forme pyramidale, classique, mais qui ne prendra pas trop de place sur le bureau, avec une hauteur de 20 cm maximum.
S’il faut éviter les roses rouges, rien ne vous empêche de jouer l’originalité comme pour ce « totem » pour une plus grande durabilité.

totem nacre et fleurs

totem nacre et fleurs : Emilia Oliverio

Quel que soit le choix que vous ferez en fonction de votre budget, cet événement rentre dans les mœurs, donc il ne faut pas l’oublier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*