La fête du 1er mai et du Muguet

Un peu d’histoire : la fête du travail

Une journée particulière car elle est également consacrée à la fête du travail.
Au cours de l’histoire, cette période du printemps a souvent été témoin de mouvements  des salariés. En 1941, en pleine seconde guerre mondiale, le gouvernement décide de consacrer ce jour comme celui de « Fête du travail et de la Concorde sociale ». Le 1er mai est alors l’occasion de fêter les travailleurs mais aussi une journée qui célèbre la solidarité et c’est le 29 avril 1947 que sera instauré le 1er mai tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Un peu d’histoire : le muguet

Du latin « Convalleria majalis », en anglais « lily of the valley », celui que l’on surnomme parfois le lys de la vallée est originaire du Japon. C’est d’ailleurs de là que nous vient son sens premier : le muguet apporterait avec lui le bonheur.
C’est Charles IX, pendant la renaissance, qui officialisa en quelque sorte  la tradition du muguet en tant que cadeau du 1er mai. Il offrit lui-même quelques brins aux dames de sa cour en guise de porte-bonheur comme il l’avait lui même reçu et c’est cette pratique qui fût retenue comme exemple.

Quelques conseils sur le muguet

Le muguet peut pousser à l’état sauvage dans certains sous-bois, il se cultive aussi aisément dans les jardins à condition de lui préparer une place fraîche et ombragée avec une terre légère. Sa floraison a lieu entre avril et juillet. Il affiche des fleurs coquettes qui font malheureusement un peu oublier leurs dangers. Le muguet est classé parmi les plantes à haute toxicité.
Toutes les parties de la plante sont toxiques, y compris l’eau du vase qui accueille les brins. Il est donc très important de veiller à ce que les enfants ne touchent pas au muguet et aux petites baies qu’il produit à l’automne. De couleur rouge-orangé, elles sont, elles aussi, fortement toxiques.Le muguet a une odeur subtile et enivrante qui rappelle la muscade, c’est ce qui en fait une plante très appréciée en parfumerie.

Je vous conseille de mettre le muguet dans une pièce aérée régulièrement et de le proscrire des chambres à coucher car son odeur si douce peut devenir entêtante dans un milieu clos.

Une fleur fragile et éphémère

Aujourd’hui nous associons le muguet à la fête du travail. Ces brins si précieux sont alors responsables d’une effervescence générale, un peu partout dans le monde, chez les producteurs de cette plante qui font alors face à une demande aussi forte qu’éphémère. A la contrainte que représentent les volumes à produire s’ajoutent celles du climat et de la floraison.
Celle-ci doit se faire le premier mai car c’est ce jour là que le consommateur veut offrir le muguet, une anticipation ou un retard de floraison ne sont  pas envisageables. Les producteurs doivent faire preuve de tout leur savoir-faire pour garantir une floraison le jour J, c’est une sorte de course contre la montre qu’ils mènent pour garantir que les millions de brins de muguet seront fleuris et livrés le 1er mai !
Le muguet une fois cueilli est une fleur éphémère dont la durée est de quelques jours, c’est pour cela qu’il est associé à d’autres fleurs d’une tenue plus longue. Vous découvrirez quelques-une de mes réalisations où j’aime y associer d’autres fleurettes de printemps comme le pois de senteur, la jacinthe ou le muscari. J’aime aussi le mélanger avec des roses qui sont tout aussi élégantes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*