Le Jardin Botanique de Deshaies
Ex propriété de Coluche

Coluche avait acheté la propriété en 1979. C’est au précédent propriétaire, Guy Blandin à qui l’on doit des variétés de plantes rares présentes dans le parc botanique. Il était pépiniériste, amoureux des plantes, lors de ses voyages, il ramenait des graines des quatre coins du monde ; malheureusement, une grande partie de ces plantes ont disparu après le passage du cyclone Hugo en 1989.

Jardin tropical de Coluche au coeur du « papillon »

Michel Gaillard, paysagiste pépiniériste, ami de Coluche, créateur de la profession de « paysagiste d’intérieur » en métropole, avait implanté en Guadeloupe une pépinière de production de palmiers pour alimenter son entreprise parisienne. C’est en 1985 que Coluche demande à Michel de s’occuper et d’entretenir sa propriété en échange de l’utilisation des terres pour y créer sa pépinière. Malheureusement, un an plus tard Coluche décédera par accident.

 

Grâce à sa connaissance de la propriété, Michel Gaillard rachètera la propriété le 1er octobre 1991. Il s’en suit l’idée d’y réaliser un jardin botanique. Après des années d’études et d’incertitude économique, la véritable décision de créer le parc a été prise en 1998. La réalisation concrète de ce parc de 5 ha a été exécutée en 15 mois et il ouvrit officiellement le 1er avril 2001.

Botanique : 


Ce parc floral de grande qualité à été crée sur un parcours de 1,5km. Le Jardin Botanique présente un éventail impressionnant de fleurs et de plantes tropicales, de plus de 1 000 espèces, tels que bougainvilliers, hibiscus, roses de porcelaine mais également une grande richesse d’arbres comme le Fromager, Baobab, Mapou, Arbre à saucissons, Arbre à pains, Banian, sans oublier le Talipot, palmier unique en Guadeloupe.

L’étang aux nénuphars : 


Situé à l’entrée du parc, un étang artificiel de plus de 50m de long . Avec sa magnifique collection de nénuphars, de papyrus et de plantes aquatiques, parmi lesquels évoluent des Carpes Koï.

Les orchidées : 


Dans un passage mi-ombre, mi-soleil, des orchidées en fleurs grimpent et s’entremêlent sur les arbres. Différentes espèces offrent un spectacle gracieux et riche en couleurs. Les passionnés de ces fleurs connaissent leur fragilité et apprécieront la beauté des variétés présentées.

L’arboretum :


Un espace large et aéré dominant la mer des Caraïbes, une multitude d’arbres composent le paysage : Palmiers Royaux, Bombax, Baobab, Jacaranda, l’Arbre à pain, Calliandra et Araucaria.

Le village des perroquets :


Dans ce « village » composé de 6 petites maisons aux couleurs locales, les habitants ne sont autres que des perroquets ARAS. Ces oiseaux au plumage flamboyant présentés en enclos ouvert, représentent le symbole de la forêt tropicale et équatoriale.

La palmeraie : 


Un espace planté d’une quarantaine variétés de palmiers présente un aspect idyllique du paysage traditionnel des îles. Le Double Palmier Royal impressionne par son originalité. Le passage sous une tonnelle où plantes grimpantes évoluent, est rafraîchissant grâce à un système de brumisation.

Les cactées : 


De la végétation luxuriante des îles, le parcours nous conduit dans une zone désertique et aride. Des dizaines d’espèces de cactées aux épines plus ou moins longues se dressent dans un décor mexicain, où cohabitent Pachypodium (palmier de Madagascar) et Nolina beaucarnéa (pied d’éléphant).

Services : restaurant panoramique, snack, boutique d’articles locaux, aire de jeux pour enfants, parcours accessible aux personnes à mobilité réduite, mise à disposition de fauteuils roulants, poussettes, parapluies…

Jardin botanique de Deshaies, commune de Deshaies en Basse terre, Guadeloupe.
Pour plus de renseignements je vous invite à consulter le site Internet du Jardin Botanique

Crédits Photos : le Jardin Botanique de Deshaies

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Alain LIBS dit :

    Bravo pour votre présentation, de plus les photos sont magnifique.
    Cordialement.
    Le Directeur du Jardin Botanique

  2. Adriane M dit :

    Merci pour cette visite guidée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*