Les crassulacées : un entretien très facile

Sculpturales, intrigantes et à la fois amusantes… les Crassulacées

Lorsque j’étais enfant, j’avais une fascination particulière pour ces petits végétaux qui jonchaient les balcons de ma grand- mère. Je les trouvais amusantes et sculpturales presque artificielles.

Aujourd’hui elles font toujours partie des plantes qui me passionnent et qui prennent doucement du terrain dans mon petit jardin sous le soleil du Sud de la France où elles m’apportent de grandes satisfactions. En pots ou en pleine terre ces succulentes sont une réponse au manque d’eau…

Rien de plus simple à entretenir 

Idéales pour ceux pour qui l’arrosage devient une corvée. Certaines variétés telles que les Sedums (orpins) ou les Sempervivum (joubarde) sont résistantes au froid. Ces petites plantes « grasses » ancestrales se plaisent dans des terres arides et sablonneuses en plein soleil ou mi ombre, on les cultive très facilement, elles donnent beaucoup de satisfaction.

En pots, jardinières et pleine terre ces petites plantes de rocaille se développent avec peu de terre et de soins. Les plus robustes : Les joubardes ou Sempervivum qui veut dire  « toujours vivants » supportent le plein soleil et le manque d’eau ; elles croissent dans des conditions les plus extrêmes. Les plus fragiles de cette variété sont celles qui  ont du duvet qui ressemble à du coton. Ce duvet retient l’humidité ce qui les fait pourrir. Quelques variétés : très décoratif, au feuillage bleuté le Sempervivum « x funckii ».

À la couleur rouge intense les joubardes alpines. Pour des terres arides et calcaires que l’on retrouve dans nos garrigues Sempervivum « calcareum ». La plus répandue, la joubarde des toits.

Les plus diverses : Les Sedums sont rustiques et persistants. La plupart des Sedums  sont tapissants et fleurissent tout l’été et parfois jusqu’en automne pour certains. Vous pouvez composer de jolies coupes ou jardinières de préférence de grandes tailles pour une question pratique d’arrosage, les petits pots séchant plus rapidement.

Une petite astuce pour vos crassulacées

Pour vérifier s’il est nécessaire d’arroser votre coupe de crassulacées, enfoncer une baguette dans la terre afin de vérifier si celle-ci est humide. Si votre terre est très sèche ; bien arroser voire tremper le pot mais ne laisser jamais d’eau en dessous. Pour que le terreau de votre coupe ne s’assèche pas trop rapidement disposer en surface des petits galets.

Je vous conseille quelques variétés intéressantes

A mettre en vasque le Sedums « lydium ». Ou même sur les toits le Sedum « album » ou le Sedum « acre ». Un des plus résistants le Sedum « capo blanco ». Passionnés ou curieux, Vous trouverez bon nombre de livres qui vous informeront sur ce sujet.

A lire « Connaissance des succulentes » de Francis Bugaret édition EDISUD. « Plantes succulentes » d’Yves Delange édition ULMER.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*