L’Orchidée – la plante d’intérieur par excellence

Une plante design facile d’entretien

« Design by nature »… Cette allure unique de l’orchidée est celle du design « pure nature », dans tous les sens du terme. Naturellement sculpturale, elle souffre souvent du malentendu d’être considérée comme une plante de spécialiste. Rien n’est plus faux ! Les principales variétés d’orchidées sont très faciles à vivre, demandent peu de soins et s’accommodent bien de quelques négligences. La plupart des espèces fleurissent pendant des mois, en échange bien entendu de quelques petites attentions. Et qu’on sache les admirer ! Cette source d’admiration au long cours fait des orchidées un cadeau précieux voire une icône intemporelle, déesse de style. Une bien puissante plante à héberger chez soi…

Une fleur aux reflets presque humains 

Si on écrit « l’orchidée et moi », on pourrait aussi dire « l’orchidée est moi ». C’est une grande déclaration, certes, mais plus que toute autre plante d’intérieur, l’orchidée nous ressemble, aussi bien visuellement qu’émotionnellement. Avec ses fleurs en forme de petits visages, les orchidées semblent mimer nos expressions : tantôt avec des pommettes hautes et un air élégant et serein, tantôt avec une moue boudeuse et une gueule d’ange, tantôt avec des lèvres charnues et une allure décadente…

L’orchidée… une beauté à l’état pur

Les orchidées nous passionnent autant parce qu’elles ont de la personnalité ; ce sont des plantes de caractère. Chaque variété a ses petites habitudes : l’une aime les nuages de vapeur, l’autre préfère les bains, et une autre encore n’est contente qu’avec ses racines à l’air. C’est en prenant soin de son orchidée, en trouvant ce qui lui plait, que l’on s’attache à elle. Et en apprenant sa nature, on retrouve la nôtre. C’est peut-être pour ceci que nous sommes tellement épris des orchidées : elles fonctionnent comme des liens entre nature et culture. Espèce ancienne, les orchidées nous parlent des débuts de notre terre et du paradis perdu. Fleur cultivée par excellence, elle symbolise la beauté pure, la quête de la perfection que l’on retrouve dans la nature et que nous essayons de reproduire dans nos maisons et lieux d’accueil : hôtels, spas, restaurants… Elle nous lie aussi aux quatre éléments : plante à la fois terrestre et aérienne, elle aime l’humidité et exprime les feux de nos passions. Avec des racines souvent visibles, les orchidées nous mettent en contact avec nos propres racines, de façon à la fois végétale et presque animale.

Une fleur sans limite

Il ne faut pas oublier que l’orchidée, en milieu naturel, est une apparition étonnante : une beauté ahurissante qui pousse aussi bien au milieu des marais qu’en haut des arbres. Fortes et fragiles, exotiques et domestiques, les orchidées ont su s’adapter à tous les climats (mis à part le désert), de l’équateur aux cercles polaires. C’est aussi pour cette raison qu’elles nous parlent particulièrement aujourd’hui. L’orchidée fleurit malgré les difficultés ; elle apprend à s’adapter en toute circonstance, à vivre en symbiose avec son environnement. Elle est notre meilleur coach : elle ne voit pas de problèmes, mais des opportunités de se développer, de s’accrocher, et finalement de fleurir en toute splendeur.
Cette adaptabilité fait des orchidées la plus grande famille de plantes à fleurs au monde, avec plus de 25 000 espèces, et plus de 100 000 hybrides cultivées. Ses variétés sont si différentes, si époustouflantes qu’il serait dommage de s’arrêter à notre phalaenopsis bien aimé.

Une fleur qui vous envoûte… et vous devenez « orchidophile » 

C’est une histoire très courante : en commençant avec une seule orchidée, on tombe rapidement sous le charme et on est saisi d’envie d’en découvir d’autres. Bientôt, quelques plantes deviennent une collection. On est prêt à faire des folies, à en acquérir « juste une de plus », on devient « orchidophile ». A l’époque victorienne, fascinés par le monde naturel, les anglais rapportaient de leurs expéditions des orchidées toujours nouvelles. Envoutée par ces beautés sauvages, la société a été prise d’une ferveur pour les orchidées, connue sous le nom de orchidelirium. Aujourd hui, avec notre désir de cultiver la nature, il est heureusement beaucoup plus facile de succomber à ce delirium, avec le Cymbidium, Dendrobium, Oncidium, Paphiopedilum, parmi tant d’autres.

Eau, amour et lumière… 

Les orchidées sont grégaires et apprécient la compagnie des autres. Comme nous, elles aiment les milieux chaleureux, et les endroits de soin, de plaisir et de raffinement, comme les cuisines et salles de bains. Elles sont beaucoup plus faciles d’entretien que l’on ne croit : il suffit d’un peu d’eau et d’amour, un peu de lumière et d’attention pour qu’elles deviennent florissantes, avec des fleurs qui restent jolies et fraîches pendant des semaines. Parfois, en les oubliant un peu, après plusieurs mois, elles nous surprennent avec de nouveaux boutons.

Une plante presque éternelle 

Il y a quelques années, certains traitaient une orchidée en pot comme un bouquet : la dernière fleur tombée, on jetait la plante à la poubelle. Aujourd’hui, bien plus respectueux de la nature, nous gardons soigneusement nos orchidées. Et elles nous apprennent les bienfaits de la patience : quand elles fleurissent de nouveau, on a un vrai sentiment de réussite.
Belle orchidée, ma semblable, ma fleur ! « les orchidées » et Lisa White Horti-Culturaliste

Des merveilles qui émerveillent
[Sources et crédits photos : Office Hollandais des Fleurs]


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 2 octobre 2013

    […] l’Hippeastrum (Amarilys) pour sa forme majestueuse, la jacinthe pour son parfum subtil et encore l’orchidée Phalaenopsis pour son élégance. Un choix volontairement restreint pour conférer charisme et […]

  2. 16 septembre 2014

    […] du fil de laiton et les volutes du typha confèrent beaucoup d’élégance à la création. L’orchidée est hydratée à l’aide d’une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*