Le Designer floral Pascal Phaner :
l’Art de la transformation

Pascal Phaner Meilleur Ouvrier de France en Art floral

Pascal Phaner Meilleur Ouvrier de France en Art floral

Pascal Phaner fait partie des personnalités incontournables de l’Art Floral

Un Designer floral ambitieux

A la fois professeur d’Art Floral au CFA de Lyon, ambassadeur pour Oasis France, formateur en France et au Japon, diplômé de Flor Designer International et Meilleur Ouvrier de France, Pascal est en perpétuel mouvement.

Ses compositions sont à la mesure de ses ambitions, à la fois grandioses et raffinées. Une créativité aux formes et aux matières en constante évolution. J’ai demandé à Pascal de vous parler de sa passion.

Création florale originale Pascal Phaner

Création florale Pascal Phaner

Un parcours prestigieux fait de hasard et de rencontres

« Je suis devenu fleuriste à la base pour « échapper » au service militaire. En effet après des études d’horticulture, j’ai obliqué dans l’art floral pour un CAP en 1982/84, ce qui m’a permis de repousser l’échéance.

Après l’obtention de mon diplôme, et enfin mon service effectué (Tahiti pendant 18 mois, ce qui en fin de compte m’a permis de découvrir la flore tropicale locale), j’ai intégré une boutique de fleurs et parallèlement j’ai donné mes premiers cours au CFA de Lyon.

Après plusieurs années de relative passivité florale, j’ai eu la chance de faire le Flor-designer de Guy martin en 1998 qui est depuis cela une « porte ouverte » sur ma créativité. Je ne le remercierai jamais assez de la passion qu’il a su m’insuffler.

Création florale Pascal Phaner

Création florale Pascal Phaner

Un passionnée de l’art floral toujours avide d’inspiration

Après avoir gravi plusieurs échelons, diplômes et concours jusqu’au titre de Meilleur Ouvrier de France en 2007, je mène plusieurs vies dans le domaine de l’art floral : professeur, formateur, fleuriste, démonstrateur, décorateur, étalagiste… Je me nourris de mes rencontres, des expositions, et de tout ce qui touche à l’artistique, que ce soit de la bijouterie, à l’ameublement, au design et bien sûr à l’architecture avec comme préférence : Daniel Ost, Andy, Goldsworthy, Starck, Zaha Hadid…et bien évidemment la peinture.

Composition florale Pascal Phaner

Composition florale Pascal Phaner

Toutes ces sources d’inspiration, je les réinterprète en art floral et il est amusant de constater que mon travail évolue et se nourrit de mes rencontres présentes et futures.

Je recherche de plus en plus le côté organique et naturel des éléments que j’utilise. En ayant à l’esprit toutes les femmes et les hommes qui ont œuvré pour me fournir en végétaux divers, car le fleuriste est l’un des derniers maillons d’une chaîne immense et c’est à lui qu’incombe la lourde tâche de mettre en valeur le moindre végétal.

Mes différentes activités me servent de laboratoire pour mes idées et mes créations (du croquis jusqu’aux recherches abordables en boutique).

Je suis sans cesse en recherche de matières, couleurs, textures… J’utilise également de plus en plus de plantes dans mes réalisations, soit en partie soit en totalité.

Un amoureux des plantes et des fleurs

Je suis également un insatisfait perpétuel dans mon travail. Je n’aime pas l’à peu près et c’est ce que je reproche à certaines personnes qui travaille la fleur.

C’est de ne pas aller jusqu’au bout du travail (et ceci de la simple composition au travail le plus complexe). Une autre source d’inspiration : au fond d’un fauteuil à travers des ouvrages aussi divers que les jardins, l’architecture, la mode, la botanique…

J’ai aussi l’avantage d’avoir un métier qui parle un langage universel : l’art floral, et de mes nombreux voyages en Asie, je rapporte en plus des musiques, des revues et des livres introuvables en Europe. Je suis très fier de mon métier et j’avoue que l’avenir me fait un peu peur car j’ai des élèves qui développent des allergies de plus en plus souvent et parfois je pense à une reconversion au cas où ! Mais mon activité tourne autour de la fleur et des plantes et je ne trouve rien de comparable dans d’autres activités.

Pour conclure je dirais : Soyez créatif et curieux de la moindre chose, sortez de votre magasin et de votre métier pour explorer les autres domaines dans le travail manuel. Il faut que notre métier soit reconnu pour notre travail et pas uniquement par son côté visuel… »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*