Sous les jardins secrets

Au TENT de Rotterdam l’artiste plasticien Guiseppe Licarie proposait une installation qui plaçait les spectateurs sous d’énormes souches d’arbres dont les racines devenaient luminaires. L’artiste sicilien inspiré par l’Arte Povera des années 70 nomme son installation « Humus ».

Un monde souterrain

Le spectateur se glisse sous les racines géantes des arbres et pénètre dans un univers souterrain mystérieux. L’humus est la couche supérieure du sol qui est entretenue et alimentée par la décomposition de matières organiques. Une façon d’introniser le spectateur à la vie de cette installation.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*