Valérie Boy :
L’Art du design sur métal

Valérie Boy manie le métal avec une telle finesse qu’il ne peut lui résister… Une surprenante designer qui travaille depuis plusieurs années pour des grands Noms.

Un parcours artistique audacieux

Depuis qu’elle sait se servir de crayons, pinceaux et autres ciseaux, Valérie Boy crée avec passion. Son imagination s’emballe à l’évocation d’un mot, d’un thème, d’une image … Tout devient inspiration, la création est sa respiration.
Elle débute ses études de dessin publicitaire et arts graphiques à l’école Brassart de Tours, ce qui lui permit ensuite de travailler comme illustratrice pour des groupes de presses…

 

En parallèle de son travail elle ne cesse de dessiner de multiples projets de meubles, miroirs, luminaires qui font intervenir la plupart du temps l’acier. Etant attirée par cette matière très spéciale, elle décide d’approfondir ses connaissances en intégrant une formation à l’AFPA de St Nazaire. Après une année elle devint la première femme à obtenir un diplôme de serrurerie métallerie.

Afin de financer son projet d’installation en tant qu’artisan à plein temps elle travaille pour plusieurs sociétés de métallerie, en particulier les Chantiers de l’Atlantique qui est le plus gros employeur de sa région. Malgré le courage et la ténacité de Valérie cette expérience fut très éprouvante physiquement mais resta riche d’enseignements.

Une passion, un travail… des récompenses

En octobre 2003 elle s’installe dans son atelier, laissant libre cours à son imagination et à ses projets. Elle commence ses créations sur le thème généraliste de la vie qu’elle divise en plusieurs collections. La première est sur le thème des « 7 péchés capitaux »  qu’elle présente au Salon Maison et Objet. Elle obtient le Prix de la découverte pour ses coussins en acier lumineux, « les Dormeuses » qui illustrent la paresse. C’est au travers des allées de ce salon qu’elle rencontre ses premiers clients étrangers.

Elle poursuivit sur le thème du mouvement, des 4 éléments, de la faune et la flore … toujours en rapport avec l’acier qu’elle travaille merveilleusement.

En 2004, elle lance une collection de panneaux lumineux à motif floral en acier découpé et laqué blanc. Elle rencontre ensuite l’éditeur SCE qui se propose d’éditer ses créations ce qui la pousse à étendre sa gamme de motifs, animaux, floraux, bulles, urbains …

En 2008, Valérie et son éditeur décrochent le Prix de la découverte pour la collection « Solenne » ainsi que le Label Via. Ils travaillent également ensemble sur un luminaire pour les magasins Crozatier et se préparent à lancer une gamme de petit mobilier en acier.

Valérie conserve néanmoins son indépendance en poursuivant ses recherches créatives afin de répondre à la demande de divers hôtels, galeries, particuliers.

Elle travaille également sur un projet d’appartement au Liban, un projet pour l’hôtel « Seven » et a créé sa maison d’édition afin de faciliter la commercialisation de ses créations.

L’actualité de l’artiste

La Lampe Solène de Valérie Boy a été lancée par SCE Edition en 2008. Cette lampe est équipée d’un interrupteur et variateur de couleur sans contact. C’est une première, l’intensité lumineuse et la coloration souhaitée de la lampe sont contrôlées par un capteur de mouvement. Il n’y a plus besoin d’interrupteur manuel ou sonore, la lumière répond à son maître. Le simple mouvement de la main devant la lampe d’un côté ou de l’autre change la teinte (bleu, jaune, verte et rouge) ou l’intensité. La lampe Solène propose un éclairage subtil, variable et coloré.




Pour consulter le site de Valérie Boy cliquez ici

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. TOURAT dit :

    Merci de bien vouloir m’indiquer dans quels magasins je peux acheter les luminaires VALERIE BOY.
    dans cette attente urgente.
    Cordialement.

  2. Rosenn dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir où trouver les créations de Valérie BOY.

    Merci

    • Emilia Oliverio dit :

      Bonjour, vous trouverez facilement les coordonnées de Valérie BOY sur internet elle a un site sur lequel vous pourrez contacter en direct cette charmante créatrice hors pair!
      Cordialement

  3. César Marie-Thérèse dit :

    J’aime beaucoup et je vous félicite d’avoir transgressé les codes qui semblent toujours vouloir nous gouverner –

  4. Bergbaum dit :

    J’ai découvert vos œuvres il y a quelques instants lors d.une émission sur ARTE. C’est magnifique et je tenais à vous remercier pour les émotions ressenties lors de la découverte de des merveilles
    Vous faites honneur à l’humanité
    Encore merci

  5. I found your works there is a moment when d.une broadcast on ARTE. It is beautiful and I wanted to thank you for the emotions felt when discovering the wonders You honor the humanité.vous have a very work shine I want to thank you again and good noureddine continuity Agerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes vous une machine ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*